Applications en entreprises

292
novembre 2011
31% de la population est équipée d'un Smartphone et on ne conçoit plus de déplacement sans connexion permanente à Internet.
© CHAD ENHLERS - PHOTONSTOP

Un enseignant-chercheur rennais guide les entreprises de la région sur le chemin tortueux de l’innovation.

Imaginez le meuble de votre entrée bien rangé, débarrassé de la pile de courriers qui s’accumulent... Ce rêve pourrait devenir réalité grâce à la dématérialisation de documents administratifs : bulletins de salaires, factures... Mais ce n’est pas encore pour demain ! Car le projet, mené par deux PME et quatre laboratoires, ne commencera qu’en janvier prochain.

Il concernera d’abord les collectivités ou les grandes institutions, précise Yann Truong, enseignant-chercheur en management de l’innovation à l’ESC(1) Rennes School of Business. « Notre premier défi sera de déterminer les besoins des utilisateurs car ce sont eux qui vont orienter le choix de l’architecture globale de la plate-forme de traitement des documents, sachant que la sécurité constitue un paramètre important et qu’il n’existe pas encore de système de tatouage adapté. Ce projet de R&D a une forte composante économique qui est prise en compte dès le début. »

Les Tic et les technologies vertes

Cette manière de travailler,Yann Truong la pratique depuis 2008, date à laquelle le Centre de recherche pour le management des technologies et de l’innovation (CTim) a été créé à l’ESC Rennes. Avec sept enseignants-chercheurs et trois chargés de mission, il accompagne les entreprises dans leur démarche d’innovation : des PME ou des plus grands groupes, bretons, nationaux ou internationaux, dans le cadre de projets collaboratifs comme ceux qui sont labellisés par le pôle de compétitivité Images et Réseaux. Beaucoup des projets qu’il suit sont en effet issus du secteur des Tic. Mais Yann Truong réfléchit aussi à la création d’un outil d’analyse capable d’évaluer la faisabilité et la viabilité économique d’un projet dans le domaine des technologies vertes.

Prendre en compte les besoins du marché

« L’innovation est quelque chose d’extrêmement complexe, mais c’est l’avenir, reprend-il. Comme toute l’économie de la production se trouve maintenant en Asie, les pays industrialisés doivent miser sur l’économie de l’innovation et de la connaissance. » Et en France, il reste du chemin à parcourir. Beaucoup d’entreprises font encore de la technologie pour la technologie. L’utilisation de “business models” qui permet la prise en compte des besoins et des contraintes du marché en amont des projets de recherche et développement ne se pratique concrètement que depuis deux ou trois ans en France, contre plus de quinze ans aux États-Unis. L’Allemagne et les pays scandinaves sont aussi plus en avance que nous sur ce sujet. La pile de courriers attendra encore un peu.

Comprendre - Une science multifacette

Étude de l’allocation optimale des ressources rares, telle est la définition basique de l’économie. Menée à l’échelle mondiale, d’un continent ou encore d’un pays, on parle de macroéconomie, alors que l’analyse du comportement et des choix d’un individu relève de la microéconomie. Avec les années, les connaissances économiques se sont dissociées par champ : économie monétaire, financière, internationale, du développement, économie publique...

L’économétrie permet de comprendre, mesurer, expliquer des phénomènes a posteriori ; l’économie est alors la reine de l’observation. Mais tout un pan de cette science est aussi dédié à la prédiction et aux recommandations pour orienter les actions publiques. Ce qui a nécessité de faire appel à d’autres connaissances en gestion, sociologie, sciences cognitives..., et donné naissance à des disciplines connexes comme le management et le marketing.

Plus récemment, l’économie a dû s’adapter à de nouveaux objets : Internet, l’innovation, la créativité et faire face à de nouveaux enjeux et crises : énergie, climat... Elle a même tendance à prendre des couleurs ! Tantôt verte (relative au développement durable), bleue (aux énergies marines), ou mauve (née de l’alliance entre l’économie et la culture, au service de l’homme). Une science en phase avec son temps.

Tabs

Nathalie Blanc

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER