Analogies entre cerveau et machine

L’Europe soutient un projet brestois sur la théorie de l’information mentale.

Les chercheurs l’ont déjà observé : le fonctionnement des décodeurs correcteurs d’erreurs utilisés actuellement en télécommunication, notamment, présente de fortes analogies avec celui de notre cerveau. Claude Berrou, co-inventeur des turbocodes et professeur à Télécom Bretagne, vient de se voir attribuer une subvention de 1,9 million d’euros par le Conseil européen de la recherche, pour travailler sur ces analogies. Baptisé Neucod, le programme sélectionné associe la théorie de l’information, l’informatique et l’électronique aux neurosciences.

Ce financement va permettre au professeur de constituer une équipe de huit chercheurs, pour élaborer, sur cinq ans, une théorie de l’information mentale qui pourrait avoir des répercussions tant dans le domaine de l’intelligence artificielle que des neurosciences cognitives.

295
février 2012

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ