Manche et Mer du Nord : une histoire en commun

Réunir dans un atlas commun toutes les connaissances sur le patrimoine archéologique maritime enfoui sous la Manche et la mer du Nord, c’est l’objectif atteint par le programme Atlas Archéologique des deux mers(1), entamé en 2008, dont le dernier comité de pilotage s’est tenu à Rennes, le 19 juin dernier. Porté par l’Association pour le développement de la recherche en archéologie maritime (Adramar) et soutenu par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm), cet inventaire qui réunit la France, l’Angleterre et la Belgique, a donné naissance à un géoportail, intégrant le repérage des sites connus, notamment des épaves, et l’ensemble des informations scientifiques correspondantes. Ces quatre années ont également permis de renforcer les liens entre les équipes d’archéologie maritime des trois pays et, surtout, de valoriser ce patrimoine immergé, par des actions dans des écoles, ou des conférences. Le résultat de ce travail est accessible à tous.

300
juillet 2012

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ