L’homme qui sauva l’Europe

300
juillet 2012

Schwartz

Inspiré par : " Zone euro : peut mieux faire"

La crise actuelle le montre : la zone euro n’a pas atteint la perfection, économiquement parlant. C’est-à-dire une situation d’équilibre, où les avantages à être en union monétaire compensent la diminution des marges de manœuvre de chaque État. Mais en sommes-nous loin ? Un économiste s’est penché sur le sujet. Il a créé un modèle informatique reproduisant au plus près le fonctionnement de la zone euro ! Il y a intégré de nombreux paramètres : le travail, la monnaie, les finances..., liés par des équations complexes, qu’il alimente avec des données publiques : PIB, prix à la consommation, taux de chômage, ou taux d’intérêt de la Banque centrale européenne. Grâce à ce clone, le chercheur a pu déterminer que la zone euro aurait plus de 20 milliards d’euros par trimestre à gagner à atteindre son équilibre ! Pour s’en approcher, il faudrait introduire une coordination des politiques fiscales et économiques, comme c’est le cas aux États-Unis ou au Canada, d’autres unions monétaires. Un transfert de souveraineté que n’envisagent pas encore les États européens...

 

A relire dans Sciences Ouest n°293, décembre 2011

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER