Les réseaux de télécommunications

N° 302 - Publié le 5 octobre 2012
© PASIEKA-APA

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Il n’y a pas un, mais des réseaux de télécommunications : le réseau cellulaire, pour la téléphonie mobile, et le réseau Internet.

En plus du réseau de téléphonie classique, les deux les plus utilisés sont le réseau cellulaire, pour la téléphonie mobile, et le réseau Internet. Tous peuvent être décomposés en plusieurs segments : Un réseau d’accès, qui connecte l’utilisateur au réseau global. Il est sans fil entre votre téléphone mobile et l’antenne réceptrice la plus proche. Et câblé (cuivre, fibre optique...) entre votre box et le premier routeur extérieur.

Un réseau métropolitain, qui regroupe et transporte les données issues des différents réseaux d’accès d’une ville ou d’une région. Les réseaux métropolitains liés aux accès fixe et mobile sont distincts, mais tous deux sont majoritairement câblés. Un cœur de réseaux. Il relie les réseaux métropolitains à l’échelle d’un pays ou d’un continent. Il est constitué de fibres optiques et de routeurs, qui aiguillent l’information vers les serveurs où sont stockées les pages des sites Internet, par exemple.

Il contient également des équipements de contrôle, indispensables à la communication entre clients. Comme la base de données HLR (Home Location Register) de chaque opérateur mobile, qui contient les références de tous ses abonnés et leur localisation en temps réel, et permet de retrouver votre correspondant pour acheminer votre appel. Toutes les communications, que ce soit entre téléphones mobiles ou de votre box à un site Internet passent par ces différentes étapes.

CÉLINE DUGUEY

TOUT LE DOSSIER

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest