Courants : ça ralentit dans l’océan !

308
avril 2013
© IFREMER - P. LHERMINER

Une équipe de chercheurs franco-espagnole (dont ceux du Laboratoire de physique des océans(1) de Brest) a mis en évidence le lien entre le ralentissement du tapis roulant océanique, qui transporte en surface les eaux chaudes vers les hautes latitudes et en profondeur les eaux froides vers le Sud, et la réduction de l’absorption du gaz carbonique (CO2) émis par l’homme, qui s’est accélérée entre 1990 et 2006. Ces résultats viennent d’être publiés(2) et s’appuient sur des données acquises pendant des campagnes océanographiques entre 1997 et 2006. Observé depuis le début des années 2000, le ralentissement des courants s’intègre dans une variabilité dont les cycles durent de une à plusieurs dizaines années, et qu’il faudra désormais davantage prendre en compte dans les modèles de prévision du changement climatique.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ