Un électroaimant redécouvert

311
juillet 2013
© DR

Oublié dans une salle de travaux pratiques, un électroaimant mis au point en 1898 par Pierre Weiss est désormais exposé dans à l’Université de Rennes 1

Il mesure 50 cm et pèse près de 50 kg. Oublié dans une salle de travaux pratiques de physique de l’université, le premier électroaimant mis au point en 1898 par Pierre Weiss, chercheur à Rennes à l’époque, est désormais exposé dans les collections de l’Université de Rennes 1.

« C’est un prototype, explique Dominique Bernard, chercheur rennais à l’origine de la découverte et auteur d’un article sur le sujet. Quelques années plus tard, Pierre Weiss est parti en Suisse, où il a développé puis commercialisé son modèle. » Les électroaimants permettent de produire des champs magnétiques assez puissants pour observer des phénomènes physiques tels que l’effet Faradey. S’ils sont aujourd’hui remplacés par des aimants supraconducteurs, ils font néanmoins partie de l’histoire de cette discipline.

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ