Des robots industriels pilotés en 3D

L’intégration de la vision 3D dans le pilotage et la prise de décision de robots industriels est en route.

Doter des robots industriels d’une certaine intelligence en les rendant capables de reconnaître des formes complexes en 3D, telle est l’ambition d’un projet de recherche collaborative débuté à Rennes en septembre dernier pour trois ans.

315
décembre 2013

« Le système de reconnaissance de forme utilise une caméra de type Kinect, précise Hubert Boury, directeur de l’Institut Maupertuis, pilote du projet. Il est associé à un logiciel : un algorithme de prise de décision rapide qui permet au robot de repérer la pièce, de la comparer aux modèles qu’il connaît et d’identifier les différences pour ensuite entreprendre l’action à mener : meulage ou polissage, par exemple. »

Destiné à renforcer la compétitivité des entreprises bretonnes, ce projet est cofinancé par la Région Bretagne et l’Union européenne. En plus de l’Institut Maupertuis, proche des industriels, il associe les savoir-faire des chercheurs de l’Université de Rennes 1 (IUT et Laboratoire traitement du signal) et du campus de Rennes de Supélec (laboratoire Signal, communication et électronique embarquée). Un démonstrateur à l’échelle 1 a commencé à être installé. Les premiers essais devraient se dérouler début 2014.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ