Le mariage des maths et de la planète Terre

315
décembre 2013

Quand on évoque la planète Terre, on pense d’abord à la géographie, l’environnement, la géologie...

mais pas forcément aux mathématiques. Celles-ci sont pourtant à l’origine des modélisations indispensables aux chercheurs pour étudier et comprendre des phénomènes très variés allant des mouvements climatiques aux processus géophysiques qui se déroulent sous la croûte terrestre. En déclarant 2013 “Année internationale des mathématiques de la planète Terre”, l’Unesco souhaite donc stimuler la recherche sur cette thématique et attirer l’attention du grand public grâce à des conférences, des expositions...

En Bretagne le Conseil régional l’a intégrée dans les catégories du Prix Bretagne jeune chercheur (comme ce fut le cas pour la chimie lors de l’année internationale, en 2011). Dans Sciences Ouest, nous avions déjà présenté des travaux de mathématiciens bretons en rapport avec les mouvements océaniques et la stabilité des galaxies(1).

Tabs

Nathalie Blanc

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER