La caille est-elle une mère poule ?

317
février 2014
Cybersécurité

Il existe des styles maternels chez l’oiseau. Cela a été prouvé pour la première fois par des éthologistes rennais.

Dans le laboratoire d’éthologie de l’Université de Rennes 1, les cailles japonaises font l’objet de nombreuses études(1). Celle qu’a menée Florent Pittet, dans le cadre de sa thèse(2), portait sur la caractérisation des comportements maternels. « Nous pratiquons l’adoption, c’est-à-dire que nous confions des jeunes, dès leur sortie de l’œuf, à des femelles adultes non apparentées, explique-t-il. Cela nous permet de nous affranchir de l’influence génétique et prénatale de la mère. Ce qui est pratiquement impossible à faire avec les mammifères, chez lesquels la mère a en plus une influence physiologique via la lactation. »

Après relevé et traitement statistique de différents comportements observés (distance entre la mère et ses petits, temps consacré au réchauffement, coups de bec...), les chercheurs ont pu démontrer que les femelles expriment toutes un comportement maternel différent, caractérisable selon le degré d’agressivité et de rejet envers les jeunes et qu’il persiste d’une phase maternelle à la suivante. Cela n’avait jamais été démontré chez les oiseaux ! Les chercheurs ont ensuite mis en évidence que les caractéristiques comportementales des femelles (niveaux de peur et de motivation sociale) avant le maternage, permettent de prédire la manière dont elles allaient élever leurs oisillons. L’influence des styles maternels sur le développement comportemental du jeune a aussi été étudiée. Ces résultats ont été publiés mi-janvier(3).

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ