Portraits

© DR
Pierre-Alain Fouque
39 ans
Enseignant-chercheur en cryptographie à l’Université de Rennes 1
Interviewé par téléphone par Céline Duguey.

« Un être doué de raison peut me faire douter de la rationalité.»

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheur ?
Je ne sais vraiment pas… Ingénieur sûrement, car les sciences m’ont toujours attiré.

2

Aujourd’hui, qu’avez-vous trouvé ?
Un métier passionnant, qui me fait lever tôt tous les jours ! Enfin, surtout cette semaine, car je donnais des cours à 8 h. Mais c’est un aspect primordial, de pouvoir côtoyer des étudiants, qu’ils soient en formation ou en recherche. Cela apporte un renouvellement perpétuel et permet de découvrir de nouvelles choses.

3

Le hasard vous a-t-il déjà aidé ?
Oui de nombreuses fois. Enfin, plus que des hasards, ce sont plutôt des rencontres heureuses, au cours de mes recherches. Des discussions avec d’autres chercheurs, des échanges qui ont été très profitables.

4

Qu’avez-vous perdu ?
Mes rêves d’enfant. Je rêve de moins en moins, ou plutôt, j’arrive de moins en moins à m’en souvenir. Alors que plus jeune je rêvais beaucoup. Ce sont eux qui me manquent. C’est peut-être parce que dès que je me réveille je pense à quelque chose, donc ils m’échappent.

5

Que faudrait-il mieux ne pas trouver ?
Un médicament qui maintienne en vie trop longtemps. Déjà parce que nous serions trop nombreux sur Terre. Et aussi parce que les meilleures années, selon moi, sont celles de notre jeunesse. Ou alors il faudrait trouver un remède miracle pour vivre jeune très longtemps. Et encore, cela ne résoudrait pas tous les problèmes.

6

Quelle est la découverte qui changerait votre vie ?
Une découverte qui me permettrait de factoriser en temps polynomial, c’est-à-dire beaucoup plus vite qu’aujourd’hui ! Mais je ne suis pas sûr que l’on pourrait publier un tel résultat, il relèverait du secret défense. Sinon des voitures volantes. Voler en plein ciel ce serait quand même plus rigolo que de conduire sur une route...

7

Qu’est-ce qui vous ferait douter de la rationalité ?
Le cerveau humain en général, tellement complexe et incertain. Il est si difficile d’essayer de comprendre comment les choses s’arrangent à l’intérieur. La naissance aussi, le développement des capacités de raisonnement, je trouve ça magnifique. En fait, c’est un être doué de raison qui peut me faire douter de la rationalité.

Ajouter un commentaire