Comprendre les richesses des laits

321
juin 2014
© Rémi Jouan - CC-BY-SA

Fin mai, les premières Rencontres internationales du lait ont réuni plus de 200 acteurs de cette filière à Rennes.

C’est un aliment à part. La richesse de sa composition, mais aussi sa dimension symbolique, sa diversité font du lait, ou plutôt des laits - car 1/5e de la production n’est pas du lait de vache ! -, un produit complexe. C’est pour mieux comprendre toutes ces richesses que l’université française d’agronomie Agreenium(1) a organisé, du 21 au 23 mai dernier à Rennes, les premières Rencontres internationales du lait.

« L’idée de départ était de prendre du recul sur ce qui se fait dans le domaine du lait aujourd’hui, dans le monde entier, explique Sylvie Lortal, chercheuse à l’Inra de Rennes et coorganisatrice de l’événement. Et de donner la parole à des acteurs locaux, venus d’horizons différents. » Un accent particulier est mis sur le rôle des femmes. « Il est primordial. Dans certaines sociétés, les Peuls, par exemple, tout appartient aux hommes sauf le lait. C’est parfois la seule source d’émancipation. » Mais ce colloque voulait aussi tirer la sonnette d’alarme sur la mondialisation qui touche le secteur laitier. « Aujourd’hui de grands groupes tentent de s’imposer et de standardiser les productions. Mais cela peut avoir un effet délétère. Certains laits sont particulièrement adaptés à un milieu. Le lait de yack, très gras, au Tibet ou le lait de chamelle, riche en vitamine D, dans les déserts où les fruits sont rares. Cette standardisation est un risque nutritionnel, économique, et culturel ! » Les organisateurs ont ainsi souhaité se passer du soutien financier de l’industrie laitière - à l’exception de Triballat, considérée comme une entreprise régionale, à vocation durable.

« Ces rencontres nous permettront aussi de prendre contact avec d’autres acteurs de la recherche pour mieux répondre aux demandes et découvrir de nouveaux défis. Notre espoir est aussi de pouvoir organiser la seconde édition ailleurs dans le monde. » Le rendez-vous est donné.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ