La machine qui coupe (absolument) tout

323
septembre 2014
© Nicolas Guillas

Les jets d’eau ne servent pas seulement à arroser les jardins, les fleurs et les enfants.

Quand la vitesse de l’eau atteint 900 m/s (mach 3), un jet mêlé à du sable peut tout découper : le verre, les roches, les métaux, les plastiques...Une telle machine existe à l’Institut de physique de Rennes. Elle permet aux chercheurs du département Mécanique et verres d’étudier la déformation du verre, sa rupture et son écoulement à certaines températures.

« La découpe au jet d’eau est un procédé très efficace, rapide et peu énergivore pour la mise en forme du verre », explique le professeur Jean-Christophe Sanglebœuf. Les cinq axes de la machine de découpe (trois translations et deux rotations) permettent de générer des formes complexes : les usinages non débouchants (perçages sans trou) donnent des pièces 3D inédites. Ces travaux intéressent les industriels. Un partenariat avec Saint-Gobain a été signé en février 2014 pour inventer une pièce en verre dotée d’un insert métallique à l’intérieur. À suivre.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ