Des algues vertes plus discrètes... en Bretagne

325
novembre 2014

Les algues vertes ont été moins nombreuses à s’échouer sur les côtes bretonnes cette année. À la fin de septembre, 16000 t avaient été collectées, soit 45 % de moins que l’année précédente. D’après le Centre d’étude et de valorisation des algues, les phénomènes météorologiques intenses de l’hiver 2013-2014 pourraient expliquer une dispersion des stocks d’algues. Des échouages massifs ont par contre été constatés sur l’île de Ré et dans la baie de La Baule, signe de la dégradation de la qualité des eaux.

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ