Ça chauffe dans les vignes

326
décembre 2014

Hervé Quenol, géographe à l’Université Rennes 2(1), pilote depuis octobre un nouveau projet européen Life, baptisé Adviclim, consacré à l’adaptation des terroirs viticoles au réchauffement climatique. Il poursuit ainsi l’observation et la modélisation du climat et du comportement des vignes aux échelles locales, mais s’intéressera également aux activités humaines et à leurs réponses à ces changements.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ