La pêche “microplastique” de Tara

327
janvier 2015
© C. Sardet / Tara Méditerranée / Chroniques du plancton

Vingt escales. Treize pays. 2300 échantillons prélevés. Pendant sept mois, l’équipage de Tara a multiplié les prélèvements destinés à l’étude chimique des microdéchets en Méditerranée. « Le résultat est hélas à la hauteur de nos prévisions : les concentrations en microplastiques sont très élevées », déplore Stéphane Bruzaud, chercheur associé de l’Université de Bretagne-Sud (UBS). Avec son équipe, il met au point une méthode globale d’identification de la composition chimique de ces résidus. « Nous combinons les technologies microscopiques et spectrométriques pour caractériser simultanément deux à trois dizaines d’unités, afin de connaître leur nature chimique et leur origine », ajoute ce spécialiste des polymères biodégradables et renouvelables. Dans son laboratoire, il développe à partir de bactéries marines et de dérivés carbonés de l’agro-industrie des bioplastiques capables de remplacer nos sacs et autres gobelets en plastique. L’enjeu ? Interrompre la contamination de la chaîne alimentaire par les microplastiques que l’on retrouve jusque dans la chair des moules.

Interview : Raphaël Baldos

Renseignements

Stéphane Bruzaud
Tél. 02 97 87 45 84
stephane.bruzaud@univ-ubs.fr

 

Ajouter un commentaire

Qui est l'auteur ?

Bonjour,

Je viens de lire et d'écouter ce reportage très intéressant, dommage que vous n'ayez pas mis le nom de l'auteur !

Bonne journée,

Martina Bangert

Auteur du reportage

Bonjour et merci de l'intéret que vous portez à nos articles et reportages.

L'auteur de cette brève et de l'interview de Stéphane Bruzaud est le journaliste-pigiste Raphaël Baldos.

N'hésitez pas à revenir vers nous pour tout complément d'information.

Bonne journée !

L'ACTUALITÉ