Les pucerons sont des bêtes de sexe

Reproduction sexuée ou non, des biologistes dévoilent les secrets de cette différence chez les pucerons.

327
janvier 2015

Les pucerons sont des insectes facétieux. Ils peuvent alterner reproduction sexuée et asexuée, pour assurer leur survie. Mais certaines lignées n’ont gardé que le clonage d’individus, toutes femelles. Elles se multiplient massivement mais ont une diversité génétique plus limitée et sont plus sensibles au froid, car la reproduction sexuée fait naître des œufs qui résistent aux hivers rigoureux. Des chercheurs de l’Inra de Rennes(1) ont croisé des individus issus de lignées sexuées et asexuées (ces dernières peuvent produire quelques mâles). Leurs descendances présentaient des individus capables de reproduction sexuée et d’autres non. « Le caractère asexué est donc sexuellement transmissible », souligne Jean-Christophe Simon, l’un des auteurs de la publication parue en décembre dernier(2). Les chercheurs ont également montré que ce caractère était récessif et contrôlé par une région génomique située sur le chromosome X. Ces résultats expliquent le maintien des deux lignées : « En produisant quelques mâles qui peuvent féconder des femelles sexuées, les lignées asexuées gagnent en diversité génétique et se maintiennent sur de plus longues échelles de temps. »

Tabs

Renseignements

Jean-Christophe Simon
Tél. 02 23 48 51 54
jean-christophe.simon@rennes.inra.fr

 

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ