L’usine du futur consommera moins

Actualité

N° 330 - Publié le 7 avril 2015

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Des innovations dédiées aux économies d’énergie étaient en démonstration à Rennes, début mars.

S’il y a un domaine dans lequel la Bretagne peut faire des économies d’énergie, c’est l’agroalimentaire ! Ce constat, Jean-Paul Simier, directeur des filières alimentaires à Bretagne Développement Innovation (BDI), l’a énoncé lors du Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA), qui se tenait à Rennes du 10 au 12 mars derniers. BDI et le pôle de compétitivité Valorial y avaient installé, pour la quatrième année consécutive, leur usine agroalimentaire du futur. Un stand spécialement créé pour accueillir des démonstrations des savoir-faire bretons sur une thématique. Cette année : l’énergie. Au programme, le système Froiloc permettant de créer du froid localement sur les chaînes de production, dans une atmosphère ultrapropre, mis au point par le centre de recherche Irstea, en partenariat avec le pôle Cristal de Dinan et l’entreprise Cesbron. Mais aussi des lunettes de réalité augmentée testées par la start-up rennaise Energiency, pour réguler en temps réel la consommation des machines dans les usines, ou encore le cockpit de l’efficacité énergétique de Schneider Electric, conçu pour gérer l’ensemble des consommations d’une entreprise à partir d’une interface unique. Des initiatives qui pouvaient intéresser les professionnels en visite, quand on sait que l’énergie est le deuxième poste de dépense dans le secteur, après l’achat de matières premières.

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest