Les académiciens en séance à Brest

Ils ont été impressionnés par l’excellence des recherches en médecine

333
juillet 2015

Le 2 juin, l’Académie nationale de médecine a tenu sa séance à l’Université de Bretagne Occidentale. Après la matinée organisée par ID2Santé et Biotrial, consacrée aux biotechnologies bretonnes, avec notamment Hemarina (hémoglobine des vers marins), quarante-cinq académiciens ont découvert les axes d’excellence de la faculté de médecine (170 universitaires, 4400 étudiants). Le débat était consacré à la médecine personnalisée (médicaments pour des patients ayant les mêmes anomalies génétiques), la médecine de catastrophe et l’éthique des soins. « Les académiciens, pour les trois quarts des Parisiens, ont été très impressionnés, souligne Jean-Yves Le Gall, le président de l’Académie de médecine, ancien professeur au CHU de Rennes. L’Ouest fournit la matière grise, mais l’État n’investit pas comme il le devrait : plusieurs CHU ne bénéficient pas des infrastructures méritées. » Outre l’UBO et le CHU de Brest, l’Hôpital d’instruction des Armées a coorganisé la rencontre. Les relations sont en effet très étroites entre les médecines militaires et civiles.

Renseignements

Compte rendu sur le site de l’Académie
http://bit.ly/1fJ0hDP

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ