Éolien en mer : une société dinannaise en course

340
mars 2016
© Symorg

À Dinan, Sameto Technifil est l’une des premières entreprises françaises à fabriquer des composants d’éoliennes. Elle réalise des arcs de support de moyeu pour soixante-dix éoliennes de 5 MW de Adwen, société commune à Areva (France) et Gamesa (Espagne). Ces pièces métalliques de géométrie complexe fixent le capot du rotor. Les soixante-dix éoliennes pousseront dans un parc éolien en mer baltique. « Sameto Technifil est spécialisée dans la mécano-soudure. Nous sommes dans une démarche de diversification de nos activités industrielles historiques », résume Serge Menec, le directeur de la PME. Sameto emploie quarante personnes et en a embauché trois pour ce projet. Elle pourrait être qualifiée pour travailler sur les futures turbines de 8 MW, que produira Adwen pour trois parcs éoliens offshore, dont celui de la baie de Saint-Brieuc.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ