Ça tangue sous la banquise!

Des Bretons ont participé à une étude qui montre, qu’au pôle Nord, les vagues abîment la banquise.

Lors des grosses tempêtes en Atlantique Nord, les longues vagues se dirigent tout droit vers le pôle Nord. Des chercheurs du Laboratoire d’océanographie physique et spatiale (Lops)(1) ont étudié l’effet de la banquise arctique sur les vagues. « Depuis les années 80, plusieurs études scientifiques suggèrent que les vagues rebondissent et repartent dans toutes les directions », explique Fabrice Ardhuin, physicien océanographe à l’Ifremer, à Brest. L’analyse de données obtenues via le projet européen Damocles(2) a permis de réfuter cette hypothèse : en réalité, les vagues longues(3) continuent leur chemin sous la glace. Les simulations combinées aux mesures ont montré que la hauteur des vagues s’atténue d’une vingtaine de mètres à quelques centimètres. « Au bord de la glace où elles sont assez hautes, les vagues peuvent fracturer la banquise. » Ces travaux apportent des éclaircissements sur les causes de la fonte arctique.

343
juin 2016

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ