Des tweets alléchants

346
novembre 2016
Les industriels de l'agroalimentaire utilisent les préférences alimentaires exprimées sur les réseaux sociaux.
Fotolia / Photo-maxx

Les réseaux sociaux sont une manne de données pour les industriels qui veulent connaître les goûts des consommateurs.

Vous partagez vos recettes favorites sur les réseaux sociaux ? Les industriels de l’agroalimentaire pourraient bien être encore plus intéressés que vos amis ! « Un projet de recherche mené en 2015-2016 par nos étudiants visait à mettre en relation les habitudes alimentaires et le profil des personnes », explique David Causeur, professeur de statistiques à Agrocampus Ouest(1). L’étude avait été commandée par un industriel, qui souhaitait savoir à quoi était associé un de ses produits. Pour cela, pas de questionnaires classiques, mais l’analyse de messages Twitter ! Et c’est là que le Big Data intervient.

Même si les tweets avaient d’abord été filtrés, pour ne garder que ceux faisant référence à l’aliment étudié, il restait des milliers de messages à analyser automatiquement.

Étude lexicale

Derrière, un gros travail d’analyse de texte, pour regrouper les mots se rapportant à une même chose. Il a aussi fallu catégoriser les auteurs des messages, d’après les centres d’intérêt exprimés dans d’autres tweets. C’est ainsi qu’il a été possible de savoir que, chez les jeunes, l’aliment en question est surtout associé à des recettes exotiques. L’entreprise peut ainsi faire des publicités plus ciblées. Cette analyse des réseaux sociaux pour comprendre les habitudes des consommateurs n’est pas un cas isolé. « Nous voyons apparaître des offres de stages et d’emplois de ce type depuis 4-5 ans », note le statisticien. Si cette méthode ne permet pas de couvrir toutes les catégories de la population, le grand nombre d’utilisateurs analysés et la spontanéité des données recueillies compensent.

Tabs

Maryse Chabalier

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER