Le bruit est l’affaire de tous

Des chercheurs ont créé un outil de mesure et de modélisation du bruit utilisable par tous.

Quel est l’effet d’un aménagement urbain ou d’un chantier sur le niveau sonore ? Le bruit dépasse-t-il les seuils réglementaires ? Pour répondre à ces questions, l’équipe Decide du Lab-Sticc (1), basée à Vannes, a collaboré avec l’Ifsttar(2) sur une application permettant de cartographier le bruit. « La mesure du bruit est collaborative, à l’image de ce que fait le Muséum d’histoire naturelle pour recenser les papillons », explique Erwan Bocher, géographe au Lab-Sticc. Après s’être formé à la méthode, chacun peut télécharger l’application sur son smartphone et enregistrer le niveau sonore des lieux qui l’intéressent. France, Chili ou Norvège, les contributeurs viennent des quatre coins du monde. Le dispositif comprend également un outil de modélisation du son, pour avoir des données d’ensemble, lorsque des mesures ponctuelles ne suffisent pas. « Notre but est d’offrir à l’ensemble de la communauté des outils scientifiques validés, et de devenir fédérateurs autour de la problématique de l’évaluation du bruit dans l’environnement », ajoute le chercheur.

349
février 2017

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ