Un événement pas si heureux

Plus de 10 % des femmes souffrent de dépression après l’accouchement. Les symptômes ressemblent à ceux d’une dépression classique : tristesse, agitation, difficulté de concentration. Mais l’activité neuronale est différente.

Jodi Pawluski, chercheuse à l’Irset (1) a fait le bilan des études existantes (2). Un autre trouble guette les jeunes mères : l’anxiété post-partum, caractérisée par une inquiétude irraisonnée pour le bébé. « Elle semble aussi répandue que la dépression, mais aucune étude n’a été faite dessus en imagerie fonctionnelle », constate la chercheuse. Les médicaments sont le traitement le plus utilisé. Un suivi psychologique et des modifications du mode de vie augmentent leur efficacité. Surtout, les mères doivent apprendre à déléguer certaines tâches et renforcer le contact physique avec leur bébé. Ce bilan permet de se rendre compte des recherches qui restent à faire.

349
février 2017

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ