Cet aurochs rayonne depuis 14 000 ans

351
avril 2017
Nicolas Naudinot

 

Les plus anciennes traces artistiques en Bretagne sont des gravures d’aurochs et de chevaux sur des plaquettes de schistes. Elles ont été trouvées à Plougastel-Daoulas dans un abri sous roche du paléolithique (14000 ans), lors des fouilles de l’archéologue Nicolas Naudinot (Université Côte d’Azur, CNRS Cepam), entre 2013 et 2016. Ces découvertes exceptionnelles ont été publiées en mars dans PloS One (1). Fait unique dans l’art préhistorique, un animal est associé à des rayons (photo). Trois plaquettes (de 15 à 30 cm) ont des tracés d’animaux : cet art remonte à l’azilien, une époque où le figuratif est abandonné pour le géométrique. Des silex renseignent sur cet abri de chasse, au pied du Rocher de l’Impératrice. Les fouilles devraient continuer cet été, dans ce site naturel du Conseil départemental du Finistère.

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ