Les logiciels sortent des labos

L’action nationale Inriasoft, mise en œuvre à Rennes, au Pôle numérique Rennes Beaulieu, vient de passer à la phase opérationnelle.

Portée par la Fondation Inria(1), elle découle d’un constat : certains logiciels, initialement développés par l’Institut pour la recherche et ses partenaires, intéressent d’autres acteurs issus du monde académique ou industriel. Il faut alors assurer la maintenance et la valorisation du logiciel, tâches qui ne font pas partie des missions des chercheurs et dont s’occupe désormais Inriasoft. « Mon collègue David Margery et moi-même, avons mené depuis 18 mois une mission exploratoire, déclare Claude Labit, directeur de recherches Inria. Le véritable lancement de l’action s’est déroulé au début du mois d’octobre, avec le salariat des premiers collaborateurs et l’installation du siège. » Rennes a été choisie notamment pour ses fortes compétences en développement de plates-formes logicielles.

356
novembre 2017

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ