Le lin, bénéfique pour les élevages

Actualité

N° 357 - Publié le 11 décembre 2017

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Une thèse a évalué l’effet de l’alimentation avec des graines de lin sur la productivité des élevages laitiers.

On savait déjà que l’apport de graines de lin cuites, riches en oméga-3, dans l’alimentation des vaches était bon pour la santé des animaux et celle des consommateurs(1). Une étude a montré que la production des élevages laitiers y gagne aussi. « Nous avons réalisé une étude rétrospective dans 1204 troupeaux dans toute la France, de 2008 à 2015, en comparant les animaux qui avaient mangé des graines de lin et ceux qui n’en avaient pas reçu », explique Thomas Meignan, doctorant à l’École vétérinaire de Nantes (Oniris), dans l’unité Bioépar(2), qui a réalisé sa thèse en collaboration avec le fabricant d’aliments Valorex, basé en Ille-et-Vilaine. Plus les vaches reçoivent des graines de lin, plus elles produisent de lait (jusqu’à 1,3 kg supplémentaire par jour et par vache). Le lin les rend également plus rapidement fécondables après un vêlage. D’après les simulations effectuées par les chercheurs, cela permet dans la plupart des cas aux élevages d’être plus rentables que ceux utilisant une alimentation traditionnelle, malgré un prix de l’aliment plus élevé.

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest