Portraits

Laurent Guizard
Isabelle Cantat
44 ans
Physicienne en mécanique des fluides à l’Institut de physique de Rennes(1) et spécialiste des mousses liquides.

« La force de la science est de remettre en cause des vérités. »

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheur ?

Probablement enseignante. J’avais passé l’agrégation, pour être sûre d’avoir un emploi, car les postes de chercheur sont rares. De façon plus fantasmée, cosmonaute. C’est un métier incroyable ! J’ai eu l’occasion de faire un vol à zéro gravité.

2

Aujourd’hui, qu’avez-vous trouvé ?

Un nouveau collègue que nous venons d’accueillir ! J’aide des jeunes à préparer leur concours CNRS, mais les places sont rares. L’un d’eux vient de m’appeler pour me dire qu’il a eu un poste. J’ai aussi trouvé de belles courbes sur le cahier de manipulations de ma doctorante. Elle a réalisé une expérience sur la façon dont se déforme un film de savon. C’est le thème central de mes recherches, et cela se passe comme je l’espérais.

3

Le hasard vous a-t-il déjà aidé ?

Oui, j’ai été recrutée dans une équipe qui travaillait sur les mousses de savon. J’avais fait ma thèse sur un tout autre sujet ! Il y a eu une belle coïncidence entre ce projet et ce que je savais faire.

4

Qu’avez-vous perdu ?

Ma naïveté de jeune chercheuse. Elle m’a permis de débuter sur un sujet auquel je ne connaissais rien. Il faut un soupçon de naïveté pour démarrer la recherche ! Sinon, il est impossible d’espérer faire avancer son domaine.

5

Que faudrait-il mieux ne pas trouver ?

Mon domaine de recherche comporte peu de risques d’utilisation malveillante des résultats. Je ne suis pas confrontée à ce souci éthique au quotidien.

6

Quelle est la découverte qui changerait votre vie ?

Si je pouvais voir où sont les molécules de savon dans les bulles, mes recherches seraient facilitées. Actuellement, je dois utiliser des moyens détournés pour savoir où est le savon. C’est pourtant un élément important pour comprendre comment la bulle se déforme.

7

Qu’est-ce qui vous ferait douter de la rationalité ?

Rien, la certitude scientifique est importante pour moi. L’une des forces de la science est d’être capable de remettre en cause des vérités. Mais surtout, la science permet d’avoir des certitudes, basées sur des résultats expérimentaux accumulés par les scientifiques.

Tabs

Interviewé par
Maryse Chabalier

Ajouter un commentaire