L’accès aux soins des migrants

Actualité

N° 363 - Publié le 8 juin 2018

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Une géographe du CNRS mène l’enquête.

Durant un an, entre 160 et 200 migrants ont vécu dans une ancienne maison de retraite(1) à Rennes. Chercheuse au CNRS, Anne-Cécile Hoyez coordonne le programme ANR(2) Migsan(3). Il a démarré en 2016, avant l’évacuation du squat. La rareté de ce type d’occupation et la proximité du lieu en a fait un terrain d’étude inédit. Avec un an de recul et de travail supplémentaire, la géographe analyse cette période comme « une expérience d’occupation très positive. » Le lieu était en effet particulièrement adapté : « Une maison de retraite est conçue pour la vie collective, avec les parties privées comme les chambres, et communes comme les cuisines. » Et surtout, vivre au même endroit, sans avoir à appeler le 115 chaque jour, a permis aux migrants de se soigner et de faire leurs démarches administratives. Ils se sont intégrés au quartier.

Le problème de fond

Cela a été possible grâce à une quarantaine d’associations qui ont proposé, entre autres, du soutien scolaire et des cours de français. « Il y a eu très peu de conflits entre les associations, ce qui est spécial, précise Anne-Cécile Hoyez. Cela s’explique par la nécessité d’être soudés pour établir un dialogue avec la mairie. » Cette union a permis l’implication de la collectivité. Malgré cette expérience positive de gestion du squat, le problème de fond n’est pas résolu : après l’évacuation, certains migrants ont obtenu des papiers, d’autres pas.

Les trajectoires de soin

Le programme de recherche en géographie de la santé Migsan est réalisé dans plusieurs villes. Des études comparées se déroulent à Rennes et Strasbourg sur les déroulés de grossesse, à Rennes et Poitiers sur les conséquences d’un logement précaire dans l’accès aux soins. Ces études se basent sur les témoignages des migrants et des professionnels de santé. Cette méthode, qui mise sur le qualitatif, se terminera en octobre 2019.

Julie Lallouët-Geffroy

(1) Dans le quartier de la Poterie.
(2) Agence nationale de la recherche.
(3) Migrations et santé : expériences de la santé et trajectoires de soin des populations primo-arrivantes en France.

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest