L’hydrolienne du moulin à marée

364
septembre 2018
L’hydrolienne est sous le pont, entre l’étang à marée basse (au premier plan) et le golfe. Le moulin de Pen Castel est à côté sur la digue.
Solenn Fauché.

Dans le golfe du Morbihan, une hydrolienne expérimentale tourne près d’un moulin à marée du XIIe siècle.

Depuis le Moyen Âge, l’eau d’un étang “à marée” faisait tourner un moulin. Aujourd’hui, elle fait tourner une hydrolienne. C’est une machine expérimentale, sur mesure et complexe. Conçue par l’entreprise brestoise Guinard Énergies, elle mesure un mètre de diamètre et s’adapte à la largeur du chenal de l’étang du moulin de Pen Castel, dans la presqu’île de Rhuys. À marée montante, l’étang se remplit. L’hydrolienne s’oriente dans le sens de l’arrivée d’eau, dont le débit est de 3 m3 par seconde. Quand la marée descend, l’étang se vide. La machine se retourne alors avec le courant. Cette originalité optimise le fonctionnement.

Un site naturel classé

L’objectif de cette hydrolienne, immergée en avril, est de produire 30 à 35 MWh par an. Cela suffira amplement à la consommation énergétique du moulin de Pen Castel, qui accueille des visiteurs en saison estivale. Son intérêt est double : non seulement fournir de l’électricité à ce lieu d’exposition, mais aussi démontrer la faisabilité du projet, au cœur d’un site naturel classé.

Un paramètre important est à prendre en compte : la sensibilité du milieu. Les eaux du golfe du Morbihan abritent notamment des anguilles, classées sur la liste rouge des espèces en voie d’extinction. Il faut s’assurer que l’hydrolienne ne dérange pas cette espèce, ni les autres poissons du site !

Pour le vérifier Camille Simon, chargé d’étude au Parc naturel régional du golfe du Morbihan, évalue sur le terrain, deux fois par mois jusqu’en décembre prochain, l’impact écologique du dispositif. Il suit l’abondance des poissons avec les bénévoles du Réseau initiatives des éco-explorateurs de la mer (Riem), dans une démarche de sciences participatives. Il procède également à des relevés en sortie d’hydrolienne, pour s’assurer que les poissons ne sont pas victimes des pales. À chaque marée montante, une caméra enregistre leurs mouvements, pour savoir s’ils modifient leur comportement en présence de l’hydrolienne.

L’hydrolienne fonctionne avec 1,20 m d’eau et un courant de 1 m/s.
Solenn Fauché.

Bilan en janvier 2019

Le protocole de suivi est validé par l’Agence française pour la biodiversité. Il a été conçu spécifiquement pour le site et ce modèle unique d’hydrolienne.

Une analyse de l’impact sur la faune des ondes sonores, très faibles, pourrait compléter le dispositif de suivi. Le bilan global de ces études sera connu en janvier 2019. S’il est négatif, l’hydrolienne sera enlevée et le site remis en état.

Le point de départ de ce projet est la volonté d’explorer la piste de l’énergie hydrolienne à l’échelle d’un site du golfe du Morbihan. « L’approche photovoltaïque n’est pas compatible avec la loi littoral et l’éolien pose problème dans le paysage, explique Christine Adolphe, adjointe au maire d’Arzon en charge du développement durable et de l’urbanisme. Nous avons donc choisi d’explorer l’hydrolien. » La petite commune de 2000 habitants, épaulée par le Parc naturel régional et le syndicat Morbihan énergies(1), s’est donc lancée dans cette expérimentation(2). « Nous partagerons nos résultats pour faire progresser d’autres acteurs dans leurs réflexions », poursuit l’élue. Dans le golfe, note Camille Simon, « vingt moulins à marée similaires pourraient être équipés du même type d’hydrolienne. »

Tabs

Michèle Le Goff

Ajouter un commentaire

erreur d'appréciation?

l'hydrolienne est censée fournir "30 à 35 Mwh/an",
ceci n'est pas possible avec une puissance annoncée de 3,5 kw par Guinard energie , qui plus-est associée à un onduleur de 2kw.
Il faudrait produire plus de 95 KWH/ jour, ce qui est évidemment impossible.....
Des panneaux photovoltaïques d'une surface de 5 m² assureraient une production supérieure à l'hydrolienne de 3,5 Kw.... pour un coût bien plus modeste et une durée de vie/ maintenance plus satisfaisantes!
J'aimerais m'être trompé dans mes calculs... qui sont de toute façon à compléter avec les réalités financières de cette expérience!
D. JALON

Hydrolienne de Pen Castel

Dans les jours à venir un bilan de l’experimentation de l’hydrolienne de Pen Castel sera effectué,
l'expérience en soit est intéressante a condition que le gain en production réelle permettent d’amortir les frais annuels d’amortissement et d’entretien du materiel

J'ajouterai que les riverains auraient du être consultés ce qui n’a pas été le cas
il ne faut pas non plus negliger l'impact visuel d'un tel dispositif dans une zone protégée et dans le périmètre d'un monument classé qui fait fi des règles élémentaires de protection du site.

Une étude serieuse d'impact aurait montrée que le choix de la couleur était totalement inapproprié et qu'une installation discrète à l'intérieur du tunnel d'adduction d'eau aurait permis d'éviter de défigurer la perspective du moulin vue de l'étang.

En conclusion, je souligne que cette installation n'a pas respecté les règles élémentaires d’information préalable et de protection d'environnement d'un monument historique classé,
Ceci est très regrettable et contestable juridiquement,

Cordialement,

et alors maintenant que nous

et alors maintenant que nous sommes en septembre 2019, le bilan ?

L'ACTUALITÉ