La qualité de l’eau s’améliore

Actualité

N° 364 - Publié le 11 septembre 2018
Sebastien Hervé / UBO

Magazine

4324 résultat(s) trouvé(s)

Treize rivières sont surveillées depuis 1998.

« Pendant 20 ans, le programme Écoflux a mesuré la qualité de l’eau de treize rivières du Finistère », explique Olivier Ragueneau, son responsable scientifique. Les concentrations en nutriments (silicates, nitrates(1) et phosphates) qui posent de nombreux problèmes (eutrophisation, algues vertes) ont été suivies à un rythme hebdomadaire. Les chercheurs de l’IUEM et de l’Osur(2) ont fait le point sur ce programme et ont publié les résultats(3).

Phosphates et nitrates en baisse

« Les prélèvements ont été réalisés en eau douce, juste avant les estuaires, poursuit le biogéochimiste marin. Leur analyse montre que les concentrations annuelles et saisonnières en phosphates et en nitrates sont en baisse. » Cela révèle une amélioration de la qualité de l’eau. Mais les taux dépassent toujours les seuils requis pour limiter l’eutrophisation côtière. Cela est dû au stockage, dans les nappes et les sols, des nutriments qui continuent à se diffuser plus ou moins lentement.

 « Pour réaliser un programme d’une telle ampleur, une démarche de sciences participatives est indispensable », explique le chercheur brestois. En impliquant les enseignants, plus de 4000 lycéens de filières agricoles ont participé au programme depuis 1998. « Nous souhaitons mettre en place un observatoire(4) participatif pour étudier les relations entre la qualité de l’eau et la biodiversité, dans le contexte du changement climatique. » L’idée est d’étendre Écoflux à l’échelle régionale, en associant les élèves et leurs enseignants, les scientifiques, les gestionnaires et aussi les agriculteurs. Les porteurs du projet sont en lien avec des partenaires et ont soumis une demande de soutien à la Région.

Marion Guillaumin

(1) Lire Azote : à la recherche de la bonne dose, Sciences Ouest n° 363, juin 2018.
(2) Institut universitaire européen de la mer et Observatoire
des sciences de l’Univers de Rennes.
(3) Science of the total environment, déc. 2017.
(4) Sur huit sites pilotes répartis dans deux zones ateliers (ZA Brest-Iroise et ZA Armorique).

: Olivier Ragueneau
tél. 02 98 49 88 71
olivier.ragueneau@univ-brest.fr

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest