L’éolienne doit tenir la marée

366
novembre 2018
Marion Guillaumin

Ses matériaux sont testés à Brest, Lorient et Nantes.

Une superglue contre la mer déchaînée. C’est ce qu’il faut pour les structures des énergies marines renouvelables. « Une éolienne flottante est un assemblage de matériaux métalliques et non métalliques », explique David Thévenet(1), professeur en sciences mécaniques (photo) à l’Ensta(2) à Brest. Soumis à l’environnement marin, l’ensemble doit être très résistant. « Des études préalables sont nécessaires pour qu’il vive 15 ou 20 ans. » Le projet Induscol(3) a cette ambition....

Marion Guillaumin

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ