L’exploratrice du paléolithique

367
décembre 2018
Tara
Anne-Lyse Ravon tient une pierre taillée il y a 500 000 ans. Cet outil permettait de fendre les os pour récupérer la moelle.
Julie Lallouët-Geffroy

L’Archéologue Anne-Lyse Ravon étudie les techniques des néandertaliens, des deux côtés de la Manche.

Toute petite, Anne-Lyse Ravon voulait déjà être archéologue. À 35 ans, elle est chercheuse associée au Creaah(1) à Rennes et responsable du site de fouilles de Menez-Dregan, dans le Finistère. L’un des deux sites français(2) du paléolithique inférieur. Cette période, la plus ancienne de l’humanité, commence en Bretagne il y a plus de 500000 ans.

Tabs

Julie Lallouët-Geffroy

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER