Les baleines ne chantent plus comme avant

Actualité

N° 368 - Publié le 4 janvier 2019
Noaa

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

Le chant des baleines devient un peu plus grave.

C’est le résultat d’enregistrements en continu dans le sud de l’océan Indien(1), depuis 2010. La fréquence des chants diminue de 0,12 à 0,54 hertz par an, selon les espèces(2). « Ce serait une conséquence de la diminution du niveau d’émission des vocalises », explique Jean-Yves Royer, géophysicien CNRS au Laboratoire géosciences océan(3). Mais pourquoi les baleines chantent-elles moins fort ? Cela pourrait être lié à l’augmentation des populations depuis l’arrêt de la chasse. Les individus étant moins dispersés, ils ont moins besoin de “crier” pour communiquer. Autre hypothèse, l’effet de l’acidification des océans permettrait une meilleure propagation des sons. Les chercheurs ont également découvert que les baleines émettent des vocalises plus aiguës entre octobre et février. À cette saison, l’océan Austral résonne de craquements d’icebergs qui se disloquent. Les cétacés hausseraient la voix pour se faire entendre.

 

Maryse Chabalier

(1) Lire Le patrouilleur de l’océan Austral, Sciences Ouest n° 304, décembre 2012.
(2) L’étude a porté sur plusieurs sous-espèces de baleines bleues et sur le rorqual commun.
(3) CNRS, UBO, UBS.

Jean-Yves Royer
tél. 02 98 49 87 67,
jean-yves.royer@univ-brest.fr

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest