Pollution de l’eau : un capteur optique

368
janvier 2019
À l'ISCR, les chimistes Virginie Nazabal et Bruno Bureau veulent faciliter la détection des polluants dans l'eau.
Marion Guillaumin

Pour une mesure sur le terrain, en temps réel.

Un petit capteur infrarouge détectera des polluants dans l’eau. C’est l’ambition d’une thématique de recherche, pour lequel une thèse(1) vient de se terminer. Ce projet implique principalement une équipe de l’Institut des sciences chimiques de Rennes, l’Institut Foton à Lannion, et l’Ifremer. L’objectif est de détecter et d’identifier des polluants en temps réel. Pour agir rapidement en cas de contamination !

Tabs

Renseignements
Marion Guillaumin

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ