La Maison de la Mer ouvre les ports

Vue aérienne des ports de Lorient. Jean-Pierre Ferrand

La rade de Lorient est très riche en activités maritimes. Elle est l’endroit idéal pour aborder les sujets de la biodiversité marine, de l’alimentation, ainsi que les innovations de la pêche et de l’industrie navale. Conférences, animations, expositions : depuis plus de 30 ans, le CCSTI(1) Espace des sciences/Maison de la mer à Lorient mène des actions pour sensibiliser le grand public et les scolaires.

 

 

Nouveaux ateliers

L’Espace des sciences/Maison de la mer propose deux nouveaux ateliers, spécialement conçus pour les collégiens et les lycéens. “Océans et lumière”(2) présente les propriétés de la lumière et aborde des phénomènes comme la bioluminescence ou la fluorescence. L’atelier “Du poisson à la molécule”(3) est une série d’expériences qui exposent les techniques de développement des produits de la mer, de la valorisation des coproduits(4) de la pêche à l’extraction des molécules d’intérêt.

Des classes d’études portuaires sont organisées pour les élèves du primaire au secondaire, ainsi que pour les étudiants. Avec les médiateurs scientifiques, les jeunes découvrent les activités maritimes et portuaires du Pays de Lorient. Dans un premier temps, ils visitent un site ou une entreprise. Ils expérimentent ensuite et rencontrent des experts, industriels ou chercheurs. Une vraie investigation scientifique !

 

 

 

 

Pêche, course au large, énergies marines...
La pêche, l'industrie navale, la course au large, les énergies marines renouvelables... toutes ces activités suscitent des questionnements. Pour y répondre, l'Espace des sciences/Maison de la mer va organiser cette année plusieurs rencontres, adaptées aux publics concernés. Les professionnels peuvent échanger sur l'économie, le transport maritime, l'emploi ou la mutualisation des infrastructures.

Avec les jeunes et les enseignants, l'association aborde les nouveaux métiers et les formations. Les habitants, quant à eux, peuvent se renseigner sur ce qui les concerne directement : l'aménagement des espaces portuaires et littoraux, la gestion intégrée de la zone côtière ou la qualité de l'eau. Ces temps d'échanges, organisés de manière ponctuelle dans les sites portuaires, sont animés par des experts ou des acteurs de la société civile.

 

En partenariat Avec l’Ifremer

Inviter les citoyens à contribuer à l’amélioration des connaissances et à participer à l’innovation dans le domaine maritime. C’est l’ambition du partenariat entre l’Ifremer et le CCSTI. Lors de la Fête de la science, des volontaires ont par exemple compté des poissons sur des vidéos

sous-marines. Les données recueillies ont alimenté une étude sur l’efficacité de dispositifs de pêche sélectifs. Ces systèmes permettent aux poissons non ciblés d’échapper au chalut. Cette opération sera reproduite cette année lors des visites de la station de l’Ifremer. Elle contribue à valider le développement d’un système de comptage automatique.

(1) Centre de culture scientifique, technique et industrielle.

(2) Cet atelier s’appuie sur l’expertise d’une scientifique CNRS et d’une professeure conseiller-relais. (3) Ces expériences ont été conçues avec des professeurs de lycée et l’Institut technique de développement des produits de la mer (IDmer).

(4) Parties de poissons non consommées (peau, arêtes, viscères), mais utilisables après avoir été traitées.

Lieu
Au cœur de la rade de Lorient.

Ajouter un commentaire