L’eau souterraine lavée des nitrates

370
mars 2019
Ampoule de prélèvement, pour étudier la concentration en nitrates des eaux souterraines.
Condate-Eau

En profondeur, des bactéries dépolluent les nappes.

L’excédent de nitrate disparaît dans certaines nappes d’eau souterraines. Comment expliquer cette dépollution naturelle ? La thèse de Tamara Kolbe, dirigée par Jean-Raynald de Dreuzy, de l’Osur(1), répond à cette question(2). Les bactéries jouent un rôle. « Elles tirent leur énergie de réactions chimiques, explique l’hydrogéochimiste Luc Aquilina, qui a participé à l’étude. Pour qu’une réaction se produise, un couple de composés est nécessaire. L’un peut être oxydé et l’autre réduit. »

À plus de 10 m de profondeur

Sous terre, l’oxygène et la matière organique manquent. L’oxygène est remplacé par le nitrate et la matière organique par des minéraux riches en fer, comme la pyrite. La réaction transforme le nitrate en azote. Elle ne débute pas dès les premiers mètres : alors que l’oxygène se raréfie, il n’y a plus assez de matière organique pour alimenter la réaction, et pas encore de pyrite pour la remplacer. Ce minéral se situe dans les roches fracturées, tel le granite. En Bretagne, cette couche de roche débute de 10 à 30 mètres sous le sol. Trouver de l’eau sans nitrate est parfois une question de profondeur.

Tabs

Maryse Chabalier

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ