Chouchouter les prématurés

371
avril 2019
Aux petits soins
Le professeur Jacques Sizun coordonne le programme Nidcap. Cent vingt grands prématurés sont suivis chaque année. Un environnement avec moins de lumière et de bruit réduit le stress du bébé. Cela lui permet un meilleur développement.
CHRU Brest

Une étude est menée pour diminuer le stress du prématuré. Les observations se poursuivent à domicile.

Passer du ventre de sa mère à l’hôpital est une épreuve pour le bébé prématuré(1). Le défi de l’équipe de néonatologie à Brest est de lui apporter des soins importants dans un environnement rassurant. Premier centre hospitalier européen à implanter le programme américain Nidcap, l’établissement prend en charge 120 grands prématurés par an. « Nous suivons individuellement chaque prématuré, explique le professeur Jacques Sizun qui coordonne ce programme.

Tabs

Marion Guillaumin

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER