Biodiversité : le cri d’alarme de Gilles Bœuf

Actualité

N° 373 - Publié le 13 juin 2019

Magazine

4259 résultat(s) trouvé(s)

 

Le biologiste Gilles Bœuf a donné une conférence le 21 mai à Rennes, dans le cadre des Mardis de l’Espace des sciences. Données récentes à l’appui, dont le rapport mondial de l’IPBES(1), le président du Conseil scientifique de l’Agence française pour la biodiversité a dressé un tableau réaliste des menaces qui pèsent sur la nature et l’espèce humaine. Rappels chiffrés de la montée des températures et de l’océan, éléments prospectifs à vous glacer l’échine sur l’évolution climatique, précisions sur l’effondrement généralisé des insectes « qui avaient résisté à tout depuis 450 millions d’années »... Le chercheur rappelle que les pesticides empoisonnent la terre et que « nous sommes fait d’eau et de bactéries », qu’il est vital de conserver les organismes marins, dont les molécules peuvent sauver du cancer et faire revivre notre cerveau. Il cite l’exemple d’une crise climatique au Congo, où l’humanité, surtout les femmes, est menacée par la sécheresse. Gilles Bœuf sensibilise le grand public à l’urgence environnementale. « Si nous ne faisons rien, cela ira mal. J’espère que nous changerons. » Philosophe, mais surtout pas désespéré, le zoologiste se demande « comment lutter contre les grands défauts chez l’humain : l’imprévoyance, l’arrogance et la cupidité ? » Sa conférence est sur la chaîne YouTube de l’Espace des sciences.

Nicolas Guillas

(1) L’IPBES (Plate-forme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques) est pour la biodiversité l’équivalent du Giec pour le climat. Son rapport publié le 6 mai 2019 alerte sur la disparition accélérée de la vie sauvage. À cette occasion, un appel a été lancé aux leaders politiques pour sauver la biodiversité, dont Gilles Bœuf est l’un des premiers signataires.

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest