Quand l’obésité n’est pas génétique

373
juin 2019
Patricia Parnet a montré que la préférence alimentaire, chez le rat, est transmise via le microbiote.
Hubert Raguet / Lookatsciences

Elle peut être transmise par la mère, via des bactéries.

« L’alimentation de la mère pendant la grossesse influence la santé de l’enfant devenu adulte. » Patricia Parnet est neurobiologiste de la prise alimentaire et directrice de recherche Inra(1) au CHU de Nantes(2). Elle étudie comment la nutrition de l’enfant, en début de vie, peut avoir des effets à long terme.

Tabs

Morgane Guillet

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ