L'Amazonie en surchauffe

375
octobre 2019
Un capteur de température et d'humidité sur une tour d'observation du parc naturel régional du Cristalino (ici à 50 m de hauteur). La condensation matinale est visible au-dessus de la canopée. Des feux ont été allumés cet été à proximité de ce site, qui devient une enclave de forêt au milieu des champs.
VINCENT DUBREUIL / LETG

Hausse des températures et temps plus sec : des chercheurs de Rennes et Nantes mesurent les bouleversements dans l'Amazonie défrichée.

Sur une photo1 aérienne qu’il a prise en Amazonie cet été, la forêt flambe. « Ici, vous voyez la forêt en feu, là des terres agricoles et entre les deux, des parcelles de forêts couchées pour être enflammées. »

De retour de mission, le géographe Vincent Dubreuil nous commente cette photo dans son laboratoire du LETG2 à l’Université Rennes 2. Cet été, des milliers d’incendies identiques ont été déclenchés par le défrichement pour l’agriculture. Ils ont provoqué un...

NICOLAS GUILLAS ET JULIE LALLOUËT-GEFFROY

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ