L’eau coulera-t-elle en 2050 ?

375
octobre 2019
Le lac de Guerlédan lors d'un assec (vidange) en 2015, pour l’entretien du barrage.
CC BY-SA 2.0 PIERRE GUEZINGAR

Avec le réchauffement climatique, les barrages se rempliront-ils encore ? Pour répondre à l’inquiétude des gestionnaires sur la disponi-bilité future de l’eau, le BRGM1 et l’Osur2 s’associent. « Le cycle de l’eau change et nous ne savons pas comment », explique Alexandre Boisson, hydrogéologue au BRGM. Des scénarios permettent d’anticiper les effets du dérèglement climatique... « Ces modèles ont été élaborés pour la température, pas pour le cycle hydrologique. Là, tout reste à faire ! », poursuit Jean-Raynald de Dreuzy3, le directeur de l’Osur. Les deux chercheurs encadrent Nicolas Cornette, qui démarre une thèse4. Elle s’inscrit dans le projet “Eaux2050”, dont l’objectif est d’anticiper l’évolution de la ressource en eau d’ici trente ans. Cette thèse complète le projet “Rivières20705”, qui s’intéresse à la perception des rivières par la société.

Tabs

Claire Guérou

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ