Un prix pour le spécialiste de la truite

377
décembre 2019
Frédérique Vidal, la ministre de la Recherche, a félicité Yann Guiguen.
CHRISTOPHE MAITRE / INRA

 

Le chercheur rennais Yann Guiguen a reçu le prix “Défi scientifique” aux Lauriers de l’Inra en novembre. Le directeur de recherche1 à l’Inra est récompensé pour ses travaux sur le déterminisme et la différenciation du sexe chez les salmonidés2. Il y a une dizaine d’années, Yann Guiguen a mis en évidence le gène sdY, porté par le chromosome Y, qui gouverne le sexe chez la truite. « C’est un gène bizarre par rapport aux autres déterminants du sexe chez les vertébrés, explique le biologiste. C’est le seul qui code pour une protéine impliquée dans l’immunité. » Plus récemment, ses recherches ont permis de découvrir que la protéine sdY a la capacité de se lier à Foxl2, une protéine clé de la différenciation femelle. « Cette protéine sdY est capable d’inhiber la transcription du gène de l’aromatase,  impliquée dans la synthèse des œstrogènes. Elle bloque ainsi le développement de la gonade3 femelle, au profit de la gonade mâle. C’est la preuve que sdY est un gène anti ovarien. » Ces récentes découvertes pourraient permettre de mieux comprendre et contrôler la différenciation sexuelle chez les salmonidés.

Tabs

Émilie Veyssié

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ