Les maths facilitent le don d’organes

377
décembre 2019
Une statue celte exceptionnelle
Jérémy Omer cherche des solutions pour la médecine d’urgence et la gestion des organisations.
Baptiste Cessieux

 

Quel est le rapport entre le don d’organes et les mathématiques ? Une méthode nommée “l’optimisation discrète”, qui met en équations des échanges entre donneurs d’organes et receveurs. C’est sur ce point que s’attelle le maître de conférences1 Jérémy Omer, dans son bureau de l’Insa2 à Rennes. « Mon but est d’aider à prendre la décision la plus efficace possible, grâce aux mathématiques. Les donneurs d’organes potentiels sont des parents du receveur, explique le...

Baptiste Cessieux

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER