Submersion : des prés-salés protecteurs

Actualité

N° 382 - Publié le 8 septembre 2020
ANTOINE COLLIN
En baie du Mont-Saint-Michel, la digue de la duchesse Anne (près de la route) protège les marais de Dol-de-Bretagne. Les prés-salés (au centre) et le cordon coquillier (ci-dessus) réduisent les risques de submersion.

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)

Une cartographie ultra précise des marais littoraux, réalisée à Dinard, montre leur importance pour lutter contre les vagues.

La tempête Xynthia de février 2010 a marqué les esprits. Cette submersion marine, couplée à l’élévation du niveau moyen des mers, a incité l’État à recenser les zones vulnérables et à réglementer les projets d'urbanisme dans ces zones1. « Les premières cartographies des risques littoraux se basaient sur les constructions, comme les digues ou les murs, explique Antoine Mury, doctorant en géographie à l’EPHE-PSL2, à Dinard. Nous savons aujourd’hui que l'atténuation de la hauteur des vagues est...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest