Une expérience dans les abysses

Actualité

N° 382 - Publié le 8 septembre 2020
IFREMER MOMAR
Grâce à un robot sous-marin, les chercheurs de l’Ifremer ont étudié le rythme biologique d'une espèce de moules au fond de l’océan.

Magazine

4280 résultat(s) trouvé(s)
  À 1 700 m de profondeur, la moule a une vie bien rythmée ! Ce résultat, inattendu dans un environnement sans lumière, vient d’être mis en évidence1. « Notre étude révèle pour la première fois l’existence de rythmes biologiques chez la modiole Bathymodiolus azoricus, une espèce caractéristique des grands fonds », explique Audrey Mat, chronobiologiste à l’Ifremer à Brest. Le comportement du mollusque, à savoir l’ouverture et la fermeture de ses deux valves, ainsi que son transcriptome2 sont...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Connectez-vous

TOUTES LES ACTUALITÉS

Abonnez-vous à la newsletter
du magazine Sciences Ouest

Suivez Sciences Ouest