Une super maison basse-technologie

384
Novembre décembre 2020
La révolution de l'habitat
MARIE HILARY
L’ingénieur Pierre-Alain Lévêque dans la maisonnette innovante où il a vécu une année.

À Concarneau, deux ingénieurs ont divisé par trente l’empreinte carbone d’un habitat expérimental, grâce à des technologies simples et durables (low-tech).

«Pendant un an, nous avons vécu de façon autonome dans une tiny house de 14 m² », raconte Pierre-Alain Lévêque. Cet ingénieur de l’Icam1 fait partie de l’association Low-tech lab de Concarneau. Avec son collègue Clément Chabot, il a habité l’année dernière dans une maisonnette en bois, coupée des réseaux d’eau et d’électricité. « Nous avons produit notre énergie grâce à des low-tech. Ces technologies sont des systèmes simples, accessibles à tous et durables. »

...
MARIE HILARY

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER