Portraits

ANTOINE BORZEIX
Céline Le Gall
50 ans

Professeure agrégée de lettres classiques et chercheuse en littératures, cultures européennes et internationales à Brest.

« J’ai découvert un véritable trésor à Vérone ! »

1

Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été chercheuse ?

Professeure de sciences physiques. Dès le lycée, j’avais une appétence pour cette discipline. Je me suis spécialisée en lettres classiques car il était plus facile d’obtenir des postes intéressants.

Propos recueillis par
Paule-Émilie Ruy

Ajouter un commentaire