Portraits

CHRISTELLE LAHAYE - Guillaume Guérin en mission d'échantillonnage en Espagne (site d’El Esquilleu).
Guillaume Guérin
Chercheur CNRS en archéologie préhistorique au laboratoire Géosciences Rennes

« Comprendre les Néandertaliens »

« L’Homme de Néandertal a disparu il y a environ 40 000 ans. On a longtemps pensé que la densité de sa population était tellement faible que chaque groupe était isolé. Mais on a retrouvé beaucoup de racloirs Quina1 sur des sites très variés. Ce sont des outils épais avec un tranchant très particulier2, propres à Homo neanderthalensis, utilisés notamment pour le travail de peaux de rennes. Leur présence à la fois dans le sud de la France, en Espagne, au nord de l’Italie et même en Allemagne est très intéressante.

Première entité culturelle d’Europe

L’un des buts de notre projet Quina World3 est de dater ces racloirs, pour déterminer s’ils correspondent à une courte période. Cela suggérerait que différents groupes de Néandertaliens interagissaient entre eux pour pratiquer des échanges, sur de longues distances. Homo neanderthalensis pourrait donc être à l’origine de l’existence de la première entité culturelle d’Europe, avant même Homo sapiens ! Nous chercherons ensuite à définir ce qui circulait entre ces groupes : était-ce seulement leurs pratiques, ou y avait-il des échanges génétiques ? Ces recherches impliqueront de nombreuses disciplines comme la paléoanthropologie et l’ethnoarchéologie, jusqu’à fin 2025. »

Tabs

Propos recueillis par
Salomé Remaud

Ajouter un commentaire