La langouste rouge revient !

396
février 2022
ERWAN AMICE / CNRS

Tous les indicateurs sont au vert pour la langouste rouge. Après plusieurs décennies de déclin, les rendements de pêche du précieux crustacé progressent à nouveau. Plus de 70 tonnes de Palinurus elephas ont ainsi été débarquées sur les côtes de l'Atlantique en 2021, contre seulement 10 tonnes en 2000. « Cette dynamique est le résultat de vingt années de collaboration entre scientifiques et pêcheurs, commente Martial Laurans, chercheur en biologie marine à l'Ifremer1 de Brest. La création d’une zone de cantonnement au large de l’île de Sein2 en 2009 nous a permis de suivre l’évolution du stock. À l’initiative des professionnels, de nouvelles mesures de gestion3 ont ensuite été adoptées pour protéger la reproduction de l’espèce. » Les chercheurs veulent désormais comprendre la phase larvaire dans le cadre du projet Reccru4. « Plusieurs facteurs environnementaux entrent en jeu. La participation des comités des pêches sera encore une fois essentielle. »

Tabs

ALEXANDRA D’IMPERIO

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ